Yaël Koster

Illustration – logo alternatif des Biscuits de Mr. Laurent

  • Les Biscuits de Mr. Laurent
  • 2019
logo alternatif des Biscuits de Mr. Laurent

Logo alternatif des Biscuits de Mr. Laurent

La marque souffrait de plusieurs problèmes : le nom de l’entreprise est “Les Biscuits de Mr. Laurent”, or Mr. Laurent, le PDG, n’apparaissait nulle part ! Ses produits les plus mis en avant étaient les “Cookies de la Mort qui Tue”, pour lesquels toute une identité visuelle avait été créée, contrairement à l’identité de la marque mère qui manquait cruellement. Cela résultait en la méconnaissance de la marque mère par les clients, et par une perte de clients qui ne savaient pas que les Cookies appartenaient à une marque d’un nom et d’une identité visuelle différente.

J’ai donc eu pour souhait de venir rationaliser et renforcer l’identité de la marque-mère par différents moyens :

  • en reprenant le logo des Cookies de la Mort qui Tue afin que celui-ci soit dans le même style graphique que le logo de la marque mère et en reprenne les couleurs et la typographie
  • en axant la communication sur la marque-mère via la création de visuels mettant en avant Philippe Laurent (ex : une bannière sur Facebook)
  • en créant un “logo alternatif” – jamais diffusé, permettant de faire comprendre au client que les Cookies sont fabriqués par Philippe Laurent.

Philippe Laurent est une personnalité très appréciée à Pau, d’où l’intérêt de créer ce logo avec un style léger et un peu naïf. Je souhaitais dessiner cette tête afin de souligner le côté enfantin, et surtout accessible de la marque. La tête a été dessinée avec Photoshop, tandis que le fond et le texte ont été réalisés à l’aide d’Adobe Illustrator. Le fond dans lequel se trouve la tête reprend la forme de “biscuit” décidée pour le nouveau logo des Cookies de la Mort qui Tue (logo non encore diffusé), ainsi que sa couleur de bordure pour plus d’unité. La couleur beige reprend quant à elle la couleur principale de la marque. Ce logo vient donc faire le lien entre les cookies et la marque-mère. Il avait pour objectif d’être diffusé sur des supports alternatifs, plutôt pour les familles (flyers, marques-pages, ou sur les réseaux sociaux) dans une volonté de renforcement d’inbound marketing.